Thursday, October 25, 2018

Le cheikh palestinien Issam Amira de la Mosquée Al-Aqsa : Nous sommes prêts à tuer nos femmes si elles prennent leur honneur à la légère

http://memri.fr/2018/10/15/le-cheikh-palestinien-issam-amira-de-la-mosquee-al-aqsa-nous-sommes-prets-a-tuer-nos-femmes-si-elles-prennent-leur-honneur-a-la-legere/

Le cheikh palestinien Issam Amira de la Mosquée Al-Aqsa : Nous sommes prêts à tuer nos femmes si elles prennent leur honneur à la légère

Dans un sermon prononcé à la mosquée Al-Aqsa, le cheikh Issam Amira a déclaré que les musulmans « traversent une crise majeure concernant l’honneur de leurs femmes », qui est davantage « pris pour cible » que leur vie ou leurs biens. Citant les réseaux sociaux, la télévision et les femmes sortant sans chaperons comme exemples de « l’oblitération » de l’honneur des femmes en Palestine, il a encouragé les hommes à dire à leurs femmes : « Nous sommes prêts à mourir pour défendre votre honneur, mais dans le même temps, nous sommes prêts à vous tuer si vous prenez votre honneur à la légère. » Le sermon a été mis en ligne le 21 septembre 2018. Extraits :
Cheikh Issam Amira : Ô musulmans, nous traversons une crise majeure concernant l’honneur de nos femmes. L’obscénité est entrée dans tous les foyers et les pères et autres tuteurs masculins n’en sont pas conscients. Aujourd’hui, nous menons une guerre dure, une bataille féroce pour défendre l’honneur de nos femmes. L’honneur de nos femmes est pris pour cible, plus que nos vies et nos propriétés. De surcroît, l’honneur de nos femmes est plus sacré que nos biens, nos vies et nos lieux saints. L’honneur violé des femmes ne peut être rétabli, alors que la propriété peut être récupérée, de même que les lieux saints, si hommes et armées sont à la hauteur de la tâche. […]
De nos jours, l’honneur de nos femmes est violé. Les signes de cette violation sont clairs : les réseaux sociaux, les séries télévisées, les femmes sortant de chez elles sans chaperon masculin… Les occasions de prostitution abondent et l’honneur est quasiment oblitéré de la surface de cette terre sainte. Où êtes-vous, ô pères ? Où êtes-vous, ô frères ? Que faites-vous de l’honneur de vos sœurs et de vos mères ? Comment pouvez-vous vous occuper de vos affaires, ne sachant même pas ce qui se passe chez vous ? Pourquoi ne surveillez-vous pas vos maisons ? Pourquoi n’éduquez-vous pas vos fils et vos filles à préserver jalousement leur honneur ? Dites à vos femmes : « Nous sommes prêts à mourir pour défendre votre honneur, mais dans le même temps, nous sommes prêts à vous tuer si vous prenez votre honneur à la légère. »

Qui sommes-nous ?


L’Institut de recherche des medias du Moyen-Orient (MEMRI) explore le Moyen-Orient à travers les médias de la région. MEMRI crée un pont entre l’Occident et le Moyen-Orient au moyen de traductions de médias arabes, turcs et farsis, et d’analyses originales des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses de la région.
Créé en février 1998 pour apporter des éléments d’information au débat sur la politique américaine proche-orientale, MEMRI est une organisation indépendante, non partisane, à but non lucratif. Ses bureaux sont situés à Londres, Tokyo, Rome, Bagdad et Jérusalem. MEMRI fournit des traductions en anglais, allemand, espagnol, français, hébreu, italien et japonais.
Pour tout renseignement d’ordre général, cliquez ici.