Sunday, August 26, 2018

Saïd Khecharem, membre du Hizb ut-Tahrir tunisien, appelle à conquérir l’Amérique, la Grande-Bretagne, la Russie, la France et l’Italie, après avoir éradiqué Israël

http://memri.fr/2018/08/22/said-khecharem-membre-du-hizb-ut-tahrir-tunisien-appelle-a-conquerir-lamerique-la-grande-bretagne-la-russie-la-france-et-litalie-apres-avoir-eradique-israel/

Saïd Khecharem, membre du parti Hizb ut-Tahrir en Tunisie, a déclaré que pour restaurer la domination des musulmans dans le monde, il faut conquérir « l’Amérique, la Grande-Bretagne, la Russie, la France et l’Italie » et d’autres pays infidèles. Khecharem, qui s’exprimait lors de la conférence internationale du Califat, tenue en Tunisie, a déclaré que cela se produirait « après l’éradication de l’immonde entité juive et la libération des pays sous colonisation directe, comme le Cachemire et d’autres ». La conférence a été postée sur la chaîne YouTube du Hizb ut-Tahrir – Tunisie, le 19 mai 2018. Extraits :
Saïd Khecharem : Après l’abandon des lois d’Allah et l’imposition de régimes hérétiques aux musulmans, la chose la plus importante à faire est de restaurer la domination des musulmans, à travers le Coran et la Sunna, afin de renouveler la vie islamique et de transmettre le message islamique au monde. Mes frères, l’implication de ceci aujourd’hui devrait être l’établissement d’un Etat islamique sur l’ensemble des terres des musulmans. Cet État unira les pays, instaurera la loi islamique et renouvellera la diffusion du message de Mohammed à travers le monde. Cela nécessite… Voyez combien nous visons haut : cela nécessite la conquête de l’Amérique, de la Grande-Bretagne, de la Russie, de la France et de l’Italie. Rome et d’autres terres infidèles seront conquises, si Allah le veut.
Homme dans la foule : Dites : « Allah Akbar ! »
Foule : Allah Akbar !
Saïd Khecharem : Cela se produira, bien sûr, après l’éradication de l’immonde entité juive et après la libération des pays sous colonisation directe, comme le Cachemire et d’autres. […]

Qui sommes-nous ?


L’Institut de recherche des medias du Moyen-Orient (MEMRI) explore le Moyen-Orient à travers les médias de la région. MEMRI crée un pont entre l’Occident et le Moyen-Orient au moyen de traductions de médias arabes, turcs et farsis, et d’analyses originales des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses de la région.
Créé en février 1998 pour apporter des éléments d’information au débat sur la politique américaine proche-orientale, MEMRI est une organisation indépendante, non partisane, à but non lucratif. Ses bureaux sont situés à Londres, Tokyo, Rome, Bagdad et Jérusalem. MEMRI fournit des traductions en anglais, allemand, espagnol, français, hébreu, italien et japonais.
Pour tout renseignement d’ordre général, cliquez ici.