Saturday, June 17, 2017

L’ambassadeur de Russie en Israël : nous ne considérons pas le Hamas et le Hezbollah comme des organisations terroristes

http://memri.fr/2017/06/14/lambassadeur-de-russie-en-israel-nous-ne-considerons-pas-le-hamas-et-le-hezbollah-comme-des-organisations-terroristes/

L’ambassadeur de Russie en Israël : nous ne considérons pas le Hamas et le Hezbollah comme des organisations terroristes

L’ambassadeur de Russie en Israël, Alexander Shein, a déclaré, lors d’une interview diffusée le 9 juin 2017 sur la 9ème chaîne israélienne (en russe), que la Russie ne considérait pas le Hamas et le Hezbollah comme des organisations terroristes, puisqu’elles n’avaient pas mené d’attaques sur le territoire russe ou contre des intérêts russes à l’étranger. Extraits : 
Journaliste : Permettez-moi de vous poser une question assez douloureuse concernant l’attitude de la Russie envers le Hamas et le Hezbollah. Permettez-moi de vous demander : vous, en Russie, comprenez-vous que, de notre point de vue, le Hamas et le Hezbollah soient des [organisations] terroristes, qui ne diffèrent en rien de l’Etat islamique ? Elles commettent des attentats et tirent des missiles sur Israël – et permettez-moi de vous rappeler que de nombreux Israéliens ont la citoyenneté russe. Pourtant, Moscou continue de dialoguer avec eux [le Hamas et le Hezbollah].
Alexander Shein : Nous ne considérons pas ces organisations comme terroristes. Certes, ce sont des organisations radicales, qui adhèrent parfois à des opinions politiques extrémistes. Laissez-moi vous expliquer pourquoi nous ne les désignons pas – et ne pouvons les désigner – comme des organisations terroristes. Le droit russe – la Cour suprême, suite à un appel du ministère public – définit les organisations terroristes comme telles lorsqu’elles mènent intentionnellement des actes terroristes sur le territoire russe ou contre des intérêts russes à l’étranger – installations, ambassades, bureaux ou citoyens. Vous assimilez l’Etat islamique [au Hamas et au Hezbollah], mais nous pensons que ce n’est pas justifié.
Journaliste : Je les y assimile en effet, car lorsque des roquettes ont été tirées sur Tel-Aviv il y a quelques années, et que les gens ont été forcés de courir aux abris, il s’agissait de [tirs] aveugles, qui ne faisaient pas la distinction entre les passeports russes, israéliens ou autres. Tous affrontaient les mêmes tirs de roquettes. Qu’est-ce qu’un tir de roquettes si ce n’est un acte de terreur ou de guerre ?
Alexander Shein : Bien sûr que nous condamnons de tels tirs.
Journaliste : C’est tout ce que vous avez à dire ? Il y a donc des mauvais terroristes et des bons terroristes ?
Alexander Shein : Non, pour nous ils ne sont pas terroristes du tout. […]

Qui sommes-nous ?

L’Institut de recherche des medias du Moyen-Orient (MEMRI) explore le Moyen-Orient à travers les médias de la région. MEMRI crée un pont entre l’Occident et le Moyen-Orient au moyen de traductions de médias arabes, turcs et farsis, et d’analyses originales des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses de la région.
Créé en février 1998 pour apporter des éléments d’information au débat sur la politique américaine proche-orientale, MEMRI est une organisation indépendante, non partisane, à but non lucratif. Ses bureaux sont situés à Londres, Tokyo, Rome, Bagdad et Jérusalem. MEMRI fournit des traductions en anglais, allemand, espagnol, français, hébreu, italien et japonais.