Wednesday, May 10, 2017

Sermon du vendredi à Copenhague : Le prédicateur cite un hadith antisémite et affirme : bientôt un Califat déracinera l’entité juive colonialiste et croisée

http://memri.fr/2017/05/10/sermon-du-vendredi-a-copenhague-le-predicateur-cite-un-hadith-antisemite-et-affirme-bientot-un-califat-deracinera-lentite-juive-colonialiste-et-croisee/

Sermon du vendredi à Copenhague : Le prédicateur cite un hadith antisémite et affirme : bientôt un Califat déracinera l’entité juive colonialiste et croisée

Lors d’un sermon du vendredi prononcé à la mosquée d’Al-Faruq de Copenhague, au Danemark, le prédicateur Mundhir Abdallah a cité le hadith antisémite qui prédit que les musulmans tueront les juifs au Jour du jugement, et a déclaré que bientôt, un Califat  « mènera le djihad contre ses ennemis […], libérera la mosquée Al-Aqsa de la saleté des sionistes » et « déracinera l’entité juive, cette base colonialiste croisée ». Le sermon, prononcé le 31 mars, a été mis en ligne sur la page YouTube de la mosquée Al-Faruq le 7 mai 2017. Extraits :
Mundhir Abdallah : [Bientôt il y aura] un Califat, qui instaurera la charia d’Allah et ravivera la Sunna de Son Prophète, qui mènera le djihad pour Allah, qui unira la nation islamique après sa désintégration, et qui libérera la mosquée Al-Aqsa de la saleté des sionistes, afin que les paroles du prophète Mohammed soient réalisées : « Le jour du Jugement ne viendra pas avant que les musulmans aient combattu les juifs et les aient tués. Les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, mais les rochers et les arbres diront : ô musulman, ô serviteur d’Allah, il y a un juif derrière moi, viens le tuer. » L’Etat bien guidé, qui instaurera la charia d’Allah, unira les serviteurs d’Allah, ravivera la nation islamique, mènera le djihad contre ses ennemis, libérera Jérusalem, et déracinera l’entité juive – cette base colonialiste et croisée – de sorte que cet Etat bien guidé verra bientôt le jour, si Allah veut.

Qui sommes-nous ?

L’Institut de recherche des medias du Moyen-Orient (MEMRI) explore le Moyen-Orient à travers les médias de la région. MEMRI crée un pont entre l’Occident et le Moyen-Orient au moyen de traductions de médias arabes, turcs et farsis, et d’analyses originales des tendances politiques, idéologiques, intellectuelles, sociales, culturelles et religieuses de la région.
Créé en février 1998 pour apporter des éléments d’information au débat sur la politique américaine proche-orientale, MEMRI est une organisation indépendante, non partisane, à but non lucratif. Ses bureaux sont situés à Londres, Tokyo, Rome, Bagdad et Jérusalem. MEMRI fournit des traductions en anglais, allemand, espagnol, français, hébreu, italien et japonais.