Thursday, April 27, 2017

Le cheikh koweïtien Othman Al-Khamis : Quand une fille-esclave se marie, son propriétaire doit cesser d’avoir des relations sexuelles avec elle

http://memri.fr/2017/04/27/le-cheikh-koweitien-othman-al-khamis-quand-une-fille-esclave-se-marie-son-proprietaire-doit-cesser-davoir-des-relations-sexuelles-avec-elle/

Le cheikh koweïtien Othman Al-Khamis : Quand une fille-esclave se marie, son propriétaire doit cesser d’avoir des relations sexuelles avec elle

Dans plusieurs vidéos récemment postées le 18 avril 2017 sur sa chaîne YouTube, le cheikh koweïtien Othman Al-Khamis explique les options offertes aux musulmans concernant les prisonniers capturés au cours du djihad. Selon Al-Khamis, seuls les non-musulmans peuvent être asservis, et « le propriétaire ne peut avoir de relations sexuelles avec une esclave que lorsqu’elle n’est pas mariée ». Extraits :
Othman Al-Khamis : D’où viennent les esclaves et les filles-esclaves ? Du djihad. Les esclaves et les filles-esclaves sont pris en captivité dans le cadre du djihad. Lorsque le djihad est mené, l’imam a quatre options à l’égard des prisonniers. Cela signifie qu’il doit faire ce qui est dans le meilleur intérêt des musulmans. Il a quatre options : la première est de tuer les prisonniers qui sont des combattants – seulement les combattants, pas les femmes, les enfants, les personnes âgées, les moines ou les esclaves. […] La deuxième option est de les libérer contre une rançon. […] La troisième option est de les libérer gratuitement, sans rançon. […] La quatrième option est d’en faire des esclaves – tant les hommes que les femmes. Les hommes deviennent des esclaves et les femmes des filles-esclaves. L’esclave est la possession de son propriétaire. Ils sont rendus esclaves par le djihad, et un musulman ne peut être un esclave. Un musulman ne doit pas être fait esclave. Seuls les infidèles peuvent être faits esclaves. […]
Lorsqu’une fille-esclave se marie, son propriétaire ne peut plus avoir de rapports avec elle. C’est fini. C’est terminé.
Homme : Elle déménage dans la maison de son mari ?
Othman Al-Khamis : Evidemment. Son propriétaire ne peut avoir de relations sexuelles avec une fille-esclave que lorsqu’elle n’est pas mariée. Si elle se marie, c’est terminé. Il ne peut plus avoir de rapports avec elle. Mais comme je l’ai dit, un homme [musulman] ne peut se marier à une fille-esclave comme cela. Il doit épouser une femme libre, non une esclave. Mais s’il ne peut trouver de femme libre à épouser, ou s’il n’a pas assez d’argent, ou que personne ne veut de lui, et qu’il rencontre des difficultés, rien ne peut l’en empêcher. Selon les termes d’Allah : « Et quiconque parmi vous n’a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, (il peut épouser) une femme parmi vos esclaves croyantes. » Son propriétaire ne peut plus avoir de relations avec elle si elle se marie. Est-ce clair ? Elle ne peut être au lit avec deux hommes. C’est impossible.