Wednesday, April 26, 2017

L’ancien grand mufti d’Egypte Ali Gomaa : Les femmes sont incapables d’être chirurgiennes cardiaques

L’ancien grand mufti d’Egypte Ali Gomaa : Les femmes sont incapables d’être chirurgiennes cardiaques
Cheikh Ali Gomaa, ancien Grand Mufti d’Egypte, a déclaré dans une interview à la télévision qu’ « il n’y a pas une seule chirurgienne cardiaque au monde » et cela parce que « cela nécessite un immense effort physique – supérieur à ce dont une femme est capable ». S’exprimant sur la chaîne télévisée saoudienne MBC le 7 avril 2017, cheikh Gomaa a ajouté qu’il y avait « égalité, mais non analogie », entre hommes et femmes, précisant que l’activité commando n’est pas adaptée pas à la corpulence ou au corps de la femme. Extraits :
Cheikh Ali Gomaa : Il y a égalité, mais non analogie, entre hommes et femmes.
Journaliste : Quelle différence entre les deux ?
Cheikh Ali Gomaa : L’analogie signifie… Le phénomène féministe moderne qui appelle à dresser une analogie entre les hommes et les femmes a mené les femmes à jouer au football et à pratiquer le culturisme, la lutte et l’haltérophilie. Ces femmes développent des muscles. Elles veulent être identiques en tout aux hommes. A tel point que quelques femmes, en conformité avec la loi, ont rejoint des commandos – sur terre, dans les airs et en mer. Cela ne convient pas à la corpulence et au corps de la femme. Mais non ! Elles veulent prouver le contraire.
Vous aurez peut-être remarqué qu’il n’existe pas une seule femme chirurgienne cardiaque au monde.
Journaliste : Pas une seule chirurgienne cardiaque au monde ?
Cheikh Ali Gomaa : C’est exact.
Journaliste : C’est la première fois que j’entends cela, cheikh.
Cheikh Ali Gomaa : C’est étonnant, c’est étrange. Pourquoi pensez-vous qu’il n’y en a pas une seule ? Car cela requiert un effort physique supérieur à ce dont une femme est capable ! En général. Puis arrive une femme qui vous met au défi, et qui parvient à devenir chirurgienne. Mais c’est une seule femme pour plusieurs millions de chirurgiens hommes.