Wednesday, May 25, 2016

Raymond Ibrahim : La technique ‘Good Cop / Bad Cop’ utilisée par les islamistes

http://www.raymondibrahim.com/translated/la-technique-good-cop-bad-cop-utilisee-par-les-islamistes/

La technique ‘Good Cop / Bad Cop’ utilisée par les islamistes

Original English version on RaymondIbrahim.com
Auteur : Raymond Ibrahim
Traduction française de Point de Bascule
Cette idée est promue depuis longtemps par les spécialistes du Moyen-Orient et les experts officiels. Il y aurait les islamistes ‘non-violents’ et les islamistes ‘violents’ et la meilleure façon de diminuer l’attrait des seconds serait de coopérer avec les premiers. Ceci ne devrait pas poser trop de problèmes puisque les ‘good cops modérés’ portent le complet, sourient et vous serrent la main en prenant leur café avec vous. 
Ainsi, le commandant Youssef Aboul-Enein, un officier de la Marine américaine qui conseille le Président Obama, soutient dans son livre Militant Islamist Ideology: Understanding the Global Threat (Naval Institute Press, 2010) que «Ce sont les islamistes militants qui sont notre ennemi. Ils représentent une menace immédiate à la sécurité nationale des États-Unis. On ne doit pas les confondre avec les islamistes en général». Aboul-Enein, comme tant d’autres avant lui, plaide que les États-Unis doivent travailler avec les islamistes non-violents dans le but de diminuer l’attrait des militants. 
Tout comme la paire ‘Good Cop / Bad Cop’ représente une fausse dichotomie puisque les deux travaillent dans le même but, ainsi en est-il de la paire ‘islamiste non-violent / islamiste violent’. Les deux groupes d’islamistes travaillent ensemble pour atteindre le même objectif, soit le rétablissement du califat appliquant les principes de la charia, ce que l’État islamique (‘les islamistes violents’) mené par Abu Bakr al-Baghdadi, un ancien membre des Frères Musulmans (‘les islamistes non-violents’) a réussi à accomplir récemment.