Saturday, December 10, 2016

Le Hijra. Un cheval de Troie moderne: la doctrine islamique de l’immigration

The HIJRA
By Janet Levy
The American Thinker
Commentaire du livre:
Modern Day Trojan -The Islamic Doctrine of Immigration
By Sam Solomon and Elias Al Maqdisi
ANM Publishers, 2009

139 pp., $14.95
Traduction: Point de Bascule par PLaliberté
Un cheval de Troie moderne: la doctrine islamique de l’immigration.
Au cours des dernières décennies, les mosquées se sont multipliées dans les villes américaines ou européennes (ndlr. canadiennes). Les écoles coraniques et de nombreuses autres organisations musulmanes sont devenues omniprésentes en Occident. Les Américains et les Européens ne cessent d’accepter des accommodements aux demandes des musulmans: notamment l’abolition de la mixité dans les gymnases ou les piscines à certaines heures, des salles de prières dans les lieux de travail. On a modifié des émissions de télévision ou des films dont le contenu offensait des musulmans.. On a même accepté le retrait d’affiches montrant des porcs. Tout cela dans le but de respecter les croyances et les pratiques religieuses des musulmans. 
De nombreux citoyens des démocraties occidentales ne voient dans ces accommodements que des compromis sans conséquence, des marques de civilités et d’ouverture aux besoins d’une religion de plus en plus présente: une religion qu’on veut voir comme un apport positif à notre tradition d’ouverture multiculturelle. De nombreux occidentaux se félicitent de leur esprit de tolérance et d’ouverture.
Bien peu savent que ces demandes d’accommodements s’inscrivent dans un projet insidieux, vieux de 1,400 ans: un projet de conquête et de domination fondé sur les injonctions du Coran et de la Sunna (l’ensemble des paroles et actions attribuées au prophète Mahomet). C’est l’Hégire ou la doctrine de l’immigration qui s’inspire de la manière dont Mahomet s’est enfui de la Mecque pour se rendre à Médine et pour conquérir la Mecque. Cette immigration-là ne doit pas être confondue avec l’arrivée d’immigrants de différentes cultures à la recherche d’une vie meilleure et désireux de faire profiter le pays d’accueil de leurs talents. Il s’agit en fait d’une immigration au service de l’impérialisme arabe. Elle mise sur la ségrégation ethnique pour obtenir privilèges et statut spécial dans les pays d’accueil. L’Hégire c’est une immigration conçue pour dominer les sociétés non-musulmanes et paver la voie à leur totale islamisation.
Dans un livre fascinant intitulé Un cheval de Troie moderne: la doctrine islamique de l’immigration, Sam Solomon, ancien professeur de droit musulman qui s’est converti au christianisme, et Elias Al Maqdisi, un spécialiste de l’islam, expliquent comment fonctionne cette stratégie de conquête vieille de plusieurs siècles, comment s’effectue la migration des musulmans dans les territoires non musulmans: territoires que la doctrine musulmane définit comme «territoires de la guerre». Ils précisent chacune des étapes de cette immigration stratégique dont l’objectif fondamental est de répandre l’islam et de préparer le djihad. Ce petit livre sur l’Hégire montre clairement que la conquête militaire est au cœur de l’expansion musulmane.